Préparer mon séjour

Voici quelques conseils pour préparer au mieux votre séjour.

Vos effets personnels

Prévoyez tout le nécessaire de toilette et le linge personnel (y compris les serviettes de toilette). L’établissement n’assure pas l’entretien de ce linge, quelle que soit la durée de votre séjour.

Si vous êtes porteurs de prothèses (dentaires, auditives…), pensez à avertir le personnel dès votre arrivée pour disposer d’une boîte permettant leur conservation.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale, sachez que le port de bijoux ainsi que celui des piercings est strictement interdit au bloc opératoire pour des raisons d’hygiène et pour prévenir tout risque de brûlure.

L’hôpital est un lieu ouvert. Pour prévenir tout risque de perte ou de vol, n’emportez avec vous que le strict nécessaire. Laissez votre argent et/ou vos objets de valeur à votre domicile.

À défaut, vous pourrez déposer ces objets de valeurs et/ou sommes d’argent importantes au coffre de l’établissement lors de votre admission en en faisant la demande dès votre arrivée au personnel soignant.

Sachez que si vous conservez des objets de valeur avec vous, l’établissement décline toute responsabilité en cas de perte, vol ou détérioration de ces derniers.

Les documents à prévoir

Pour faciliter le bon déroulement des soins et la prise en compte de vos droits, pensez à apporter :

Pour mettre à jour votre dossier médical :

  • une pièce d’identité en cours de validité AVEC PHOTO (carte national d’identité, passeport, titre de séjour, permis de conduire)
  • vos ordonnances pour les traitements en cours
  • la lettre du médecin qui vous adresse
  • le carnet de santé pour les enfants
  • les résultats d’examens réalisés à l’extérieur et utiles à la continuité des soins
  • le consentement signé si vous devez subir une intervention chirurgicale (la signature des deux parents est impérative pour les enfants).

Pour permettre la prise en charge de vos frais :

  • votre carte Vitale ou l’attestation d’assurance maladie correspondante
  • votre carte de Mutuelle (ou attestation de CMUC, d’aide médicale Etat…)
  • votre protocole de soins si vous bénéficiez d’une prise en charge à 100% pour une Affection de Longue Durée.

Haut de contenu